Séminaire Monnaie Banque Finance Assurance du 15 décembre 2010

Mercredi 15 Décembre 2010 à 17h, à la Maison des Sciences Économiques (MSE), le Centre d’Économie de la Sorbonne, sous l’Axe Finance, organise le Séminaire Monnaie Banque Finance Assurance (MBFA), sur le thème suivant: Impact de la crise sur la modélisation des dérivés de crédit

Sous la direction de Dominique Guégan et Catherine Bruneau et modéré par N. Pistre (Natixis) et I. Nagot (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), deux chercheurs présenterons leurs recherches:

Jean David Fermanian (ENSAE-CREST)
The challenges of pricing and hedging credit derivatives in the light of the crisis.

Guillaume Bernis (Natixis Asset Management)
Mark-To-Model des CDOs Cash et prix d’indifférence.

Contact

Maison des Sciences Économiques
106 boulevard de l’hôpital 75013
Métro Campo Formio
Lieu: 6ème étage
Horaire: 17h00

En savoir plus

Jean-David Fermanian (ENSAE-CREST)
The challenges of pricing and hedging credit derivatives in the light of the crisis.
Abstract
We propose an overview of the latest developments on the market of credit derivatives in general and of structured products (Collateralized Debt Obligations) in particular. On the modeling side, we discuss the debates around the standard Gaussian copula model (GCM) and explain its limitations that have been highlighted during the recent crisis. Nonetheless, we argue that this market standard owns significant advantages over alternative models, which may explain its permanence. Finally, we exhibit a way of choosing correlation parameters in the GCM model and we obtain the perfect replication of synthetic CDOs in a slightly idealized world.

Guillaume Bernis (Natixis Asset Management)
Mark-To-Model des CDOs Cash et prix d’indifférence.
Résume
La question du passage d’un Mark-To-Market à un Mark-To-Model pour les CDO Cash (CLO et ABS) émerge avec la crise (faible liquidité, taux de défaut implicites sans lien avec la réalité). Afin d’évaluer ces instruments, nous proposons un Mark-To-Model défini à l’aide d’un prix d’indifférence, pour une fonction d’utilité exponentielle. Un processus Gamma dirige l’intensité de défaut cumulée du collatéral. Les distributions de cash-flows, prenant en compte les mécanismes particulier de la structure, sont produites par une méthode de Monte-Carlo. L’aversion au risque permet, notamment, d’obtenir des prix en dessous du pair pour les tranches seniors et, ainsi, de retrouver une évaluation cohérente avec les niveaux de marché tout en ne surestimant pas le risque de défaut lié à ces structures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *