La revente des cadeaux de Noël, un marché en pleine croissance

Noël cette période de fête qui se partage en famille et entre amis dans la joie peut parfois se révéler plus délicate que prévue. En effet, après un bon repas et une veillée, vient le moment de déballer les cadeaux aux pieds du sapin. Ce rituel tant attendu par tous peut parfois perdre de sa magie. Comment réagir quand nous découvrons que l’on nous a offert un cadeau en double ou bien que le produit n’a aucun intérêt à nos yeux ?

La revente des cadeaux de Noël est une pratique qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis 2008. Lors de cette période de crise économique mondiale, revendre ses cadeaux de Noël assurait une rentrée d’argent non négligeable. Les plateformes e-commerce l’ont bien compris et en ont fait un argument commercial pour ces périodes de fêtes de fin d’années. Certains grands acteurs du e-commerce ont créé des espaces « spéciaux » pour permettre aux utilisateur déçus de leurs surprises de les revendre. Ce nouveau marché propose des millions de produits à la revente pendant les fêtes de fin d’année.

La revente des cadeaux de Noël en chiffres

En 2012, en France un sondage dévoilait qu’un français sur deux était favorable à cette pratique. Cinq plus tard en 2017, l’institut de sondage Opinion Way révélait que 38% des français recevaient un cadeau qui ne leur plaisait et 1 français 5 utilisaient les plateformes en ligne pour le revendre.

Même si les 18-35 ans sont plus enclins à échanger leurs cadeaux contre de l’argent, cette pratique se démocratise pour toutes les tranches d’âges. Toutefois, les statistiques révèlent que 42% des français, une fois le produit vendu, gardent l’argent reçu contre 35 % qui rachètent un cadeau tandis que 24 % le réinvestissent pour couvrir les frais engagés durant cette période.

Les produits high-tech dont les consoles de jeux, smartphones et autres appareils multimédias dans leurs emballages dans d’origine sont les mieux côtés car les articles restent neufs.

Les sites e-commerce dans le rush

La trêve des confiseurs, cette période charnière entre Noël et le début des soldes est un argument de choix qui invite les vendeurs particuliers a mettre en ligne le plus rapidement leurs cadeaux non désirés. Les gens sont plus aptes à naviguer de sites en sites pour poster leurs annonces et trouver le cadeau de Noël idéal.

Ce sont les plateformes leaders dans la vente en ligne telles que Amazon, Ebay et Rakuten qui observent des taux de visites records. Fin 2017, trois millions de cadeaux « indésirables » attendaient acquéreurs sur le site de Price Minister annonçait Olivier Mathiot, président du site, au micro de RTL.

Revendre ses cadeaux de Noel est devenue pratique courante en France. © Unsplash

Réglementation sur les cadeaux de Noël achetés en ligne

Selon la loi, la garantie légale qui est celle des vices cachés et de conformité, qui s’applique en magasin et en ligne, est transmise à la personne qui rachète le cadeau. De plus, depuis la loi Hamon en 2014, de nombreux changements sont à relever dans le secteur de l’achat et de la revente de cadeaux sur Internet. L’un des principaux changement est qu’un consommateur effectuant un achat sur un site e-commerce a un délai de 14 jours pour se rétracter, au lieu de 7 pour les commerces physiques. Pour cela un formulaire doit être rempli et cela ne concerne que les produits achetés sur Internet.
De plus, cette loi stipule que si le produit a été utilisé ou endommagé, le marchand se doit de rembourser une partie du produit.

Attention, certains produits non utilisés comme des ustensiles de cuisine, objets personnalisés et denrées périssables ne pourront pas être renvoyés. Des choix alternatifs peuvent alors être envisagés comme le don ou le troc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *